Notre Exploitation

Le mas de l’Hoste est une exploitation agricole familiale où la famille STOFFEL met tout son savoir-faire en œuvre pour produire des céréales et du foin de Crau AOC sur la commune d’Arles entre la camargue et la plaine de la Crau.  Elle regroupe aujourd’hui trois domaines : Le Mas de l’Hoste, la Tapie saint Léger et la Tour d’aling sur une surface de 530 hectares. Convertie à l’agriculture biologique depuis 2000, l’exploitation du mas de l’hoste a produit des céréales biologiques certifiés par Ecocert F32600,pendant 15 années mais pour différentes raisons est repassé à une agriculture conventionnelle en 2016.

Petit historique de l’exploitation

  • 1989 : Arrivée de la famille STOFFEL au Mas de l’Hoste. Les parents Beat et Béatrice et leurs trois enfants Christian, Manuela et Damian. Production de fruits, légumes pleins champs et de céréales.
  • 1995 : Arrêt de la production de fruits et de légumes, production de céréales exclusivement.
  • 2000 : Conversion de l’exploitation à l’agriculture biologique
  • 2003 : Fin de l’école pour les enfants, tous les 3 travaillent sur le domaine
  • 2004 : Reprise du mas la Tapie Saint Léger  incluant le foin de crau.
  • 2005 : Transmission de l’exploitation des parents aux enfants.
  • 2006 : Création du Moulin du Mas de l’Hoste produisant de l’huile de colza et de Tournesol biologique  exclusivement à partir des céréales produites sur le mas.
  • 2007 : Installation du pont bascule pour la pesée des camions et bennes.
  • 2008 : ouverture du magasin d’exploitation le comptoir de la tapie vendant de l’alimentation animale traditionnelle et biologique et des produits biologiques et du terroir.
  • 2010 : Création de la menuiserie apicole du mas de l’hoste par Beat.
  • 2012 : Mise en place d’un pivot d’irrigation sur le domaine de la Tapie saint Léger pour irriguer 86 hectares.
  • 2013 : Mise en place de 2 rampes d’irrigation sur la plaine, pour un arrosage de 70 hectares.
  • 2015 : Installation d’un pivot d’irrigation pour une surface irriguer de 10 hectares.
  • 2016 : Retour à l’agriculture conventionnelle.